Le plus Grand Evènement Journalistique de l’Afrique de l’Ouest Prévu pour le 13 Novembre

L’Édition 2020 de la Conférence d’Excellence des Médias pour l’Afrique de l’Ouest et Remise de Prix (WAMECA) est prévu pour les 13 et 14 Novembre 2020 à Accra, au Ghana.

L’évènement portera sur deux jours et sera organisé en hybride (virtuel et en présentiel). Il accueillera des journalistes, des rédacteurs en chef, des experts en développement des médias, des universitaires et des représentants des institutions gouvernementales, des organisations de la société civile, et autres organisations régionales.

Le thème de cette année porte sur Le Futur du Journalisme en Afrique. Le présent thème prend en considération divers défis existants et émergent auxquels font face les médias y compris l’environnement politique répressif, l’aggravation de l’état de la liberté d’expression, la viabilité financières des entreprises de presse, les différentes évolutions technologiques et leurs impacts sur les pratiques journalistiques en Afrique. L’importance de ce thème est devenue encore plus évident suite à l’impact de la pandémie de COVID-19 qui est venu aggraver les difficultés auxquelles les médias faisaient déjà face.

La Conférence verra la participation de Vera Kwakofi, Rédactrice en Chef à BBC, et George Sarpong, Secrétaire Exécutif de la Commission Nationale des Médias du Ghana, un organe de régulation des médias.

Vera Kwakofi dispose de plus de 15 ans d’expérience dans la création et la mise en œuvre des stratégies éditoriales pour de multiples organes de Presse. Vera dispose aussi d’une vaste expérience dans la conceptualisation des stratégies de communication de plusieurs marques pour le marché Africains et autres marchés émergents. Elle est responsable des équipes chargées de la réalisation des émissions Africa Eye, Focus on Africa TV, BBC Swahili TV, Somali TV, BBC Africa TV ainsi que du journal Business, Santé, Sport, Femmes et Enfants pour l’Afrique.

George Sarpong est avocat, journaliste, et un des leaders dans l’industrie des médias et des politiques de communication au Ghana. Il est actuellement secrétaire exécutif de la Commission Nationale des Médias du Ghana. Un organe de régulation qui supervise plus de 360 stations radio, 80 journaux enregistrés, 25 chaînes de télévision et divers sites d’information. En tant que secrétaire exécutif, il initie et met en œuvre des politiques visant à garantir des médias libres, responsables, et diversifiés puis travaille dans le but d’adresser les menaces qui pèsent sur la liberté et le développement des médias.

Sujets de Discussion

Les discussions de la conférence porteront sur les sujets suivants : Gérer une Crise : La COVID-19 et les Médias en Afrique, Le Futur du Journalisme en Afrique, et Numérisation sans Monétisation : La technologie et la viabilité des médias en Afrique. Les sessions de discussions verront la participation des propriétaires des médias, des rédacteurs en chef, des responsables de médias; des experts en marketing numérique et de célèbres journalistes qui disposent de vastes expériences sur les sujets sélectionnés.

Sessions 1 : Gérer une Crise : La COVID-19 et les Médias en Afrique

La session consistera en une analyse des effets de la COVID-19 sur les Médias en Afrique en ce qui concerne la collecte et la dissémination de l’information, la sécurité des journalistes, la confiance du public envers les médias, la viabilité des entreprises de presse, et la liberté des médias entre autres.

La session sera animée par les panelistes suivants :

Khadija Patel est l’ancienne rédactrice en chef du Mail & Guardian, co-fondatrice du Daily Vox et vice-présidente de l’Institut International de la Presse (IPI). En tant que journaliste, elle a travaillé sur des productions médias pour Sky News, Al Jazeera, The Guardian, Quartz, City Press et le Daily Maverick, entre autres. Elle est également associée de recherche au WISER (Wits Institute for Social and Economic Research de l’Université de Witwatersrand).

Bernard Koku Avle est journaliste en radiodiffusion et Directeur Général de Citi FM/TV, l’une des entreprises de presse les plus influentes du Ghana. Il est également membre du conseil d’administration du Global Marketing Network. Bernard est aussi directeur fondateur d’iJourno Africa, une initiative qui forme et crée des opportunités afin que ses participants puissent pratiquer le journalisme citoyen. L’initiative vise aussi à équiper les jeunes avec des compétences leurs permettant de couvrir l’actualité locale.

Simon Martha Mkina est un journaliste d’investigation tanzanien primé dans la catégorie de reportage d’investigation, rédacteur en chef, chroniqueur, et formateur en médias. Il est président en exercice de la Tanzania Media Practitioners Association (Association des Professionnels des Médias de la Tanzanie) (TAMPA) et a travaillé en freelance pour plusieurs organes de presse y compris le ICIJ.

Baye Oumar Gueye est journaliste professionnel et Directeur Générale de Sud FM, la première radio privée du Sénégal. Baye dispose de plus de 20 ans d’expérience en communication, en journalisme et en production d’actualités. Il a gravi les échelons au sein de la radio où il a été reporter, chef de desk, rédacteur en chef, et depuis 2015 Directeur Général. Baye est titulaire d’une maîtrise en gestion des ressources humaines de l’Ecole de Management de Bordeaux et d’un diplôme en journalisme de l’Institut Sénégalais de la Technologie et de la Communication.

Session 2 : Le Futur du Journalisme en Afrique

Cette session visera à explorer les nouveaux modèles d’affaires que les organes de presse peuvent considérer afin d’assurer leurs viabilités financières. La session consistera à analyser l’impact du contexte politique en Afrique sur la liberté d’expression, la liberté de la presse, la sécurité des journalistes et leur bien-être. Les discussions porteront aussi sur le rôle du contenu dans l’amélioration des normes du journalisme en Afrique entre autres.

 La session sera animée par les panelistes suivants :

Dapo Olorunyomi est actuellement Rédacteur en Chef du meilleur site d’investigation du Nigeria, Premium Times [www.premiumtimesng.com]. Avant la création du Premium Times, il a été directeur des politiques et chef de cabinet de la principale agence anticorruption du Nigeria, la Commission des Crimes Economiques et Financiers (EFCC).

Son travail de rédacteur en chef pendant les années de dictature militaire au Nigeria lui a permis de gagner le Prix international de la World Press Review en 1995; du Prix de la liberté d’écrire du PEN Center en 1996; et le Prix de la liberté de la presse (1996).

Selay Marius Kouassi est un journaliste primé, un écrivain et formateur en médias. Tout le long de sa carrière, Selay a maintenu un intérêt poussé pour les investigations approfondis et les questions d’intérêt humaines. Les investigations de Selay ont été reconnu sur le plan international et incité les acteurs politiques, la société civile et les décideurs au plan international à prendre des actions en Côte d’Ivoire et au-delà.

Selay a travaillé en freelance pour divers médias internationaux, y compris The Guardian, DPA (Agence de Presse Allemande), SABC (South African Broadcasting Corporation) et BBC. Il anime des conférences locales et internationales occasionnellement. Il est formateur à temps partiel pour le «Wealth of Nations»; un programme mise en œuvre par la Fondation Thomson Reuters pour enquêter sur les abus fiscaux et les flux financiers illicites en provenance de, et en Afrique. Il est également formateur au sein de Côte d’Ivoire [email protected]; un collectif  ivoirien à but non lucratif et un groupe de réflexion qu’il a aidé à mettre sur pied. Il est co-fondateur et membre de l’AIPC (African Investigative Publishing Collective) et membre de FAIR (Forum for African Investigative Reporters).

Churchill Otieno est le président l’Association des Rédacteurs en Chef du Kenya et également responsable du Développement et de l’Apprentissage chez Nation Media Group Plc, où il est responsable du site www.nation.africa qui est une plate-forme qui vise à promouvoir l’excellence du journalisme en Afrique.

Samba Dialimpa Badji est un professionnel Sénégalais des médias et dispose d’une grande réputation dans l’industrie des médias. Il a travaillé avec plusieurs organes de presse le long de sa brillante carrière. Samba Badji a été chargé des Productions à BBC Afrique service Français de mars 2010 à novembre 2014. Il a aussi travaillé pour Radio France Internationale. En tant que spécialiste des médias, il a mené plusieurs programmes de formation pour les journalistes à travers le monde. Actuellement, Samba Badji est rédacteur en Chef de la version Française du site d’information de fact-checking, Africa Check et professeur à l’Ecole Supérieure de Journalisme des Métiers d’Internet et de la Communication (Ejicom).

Session 3 : Numérisation sans Monétisation : La technologie et la viabilité des médias en Afrique

Pendant des siècles, le principal modèle de financement des organes de presse traditionnels reposait majoritairement sur les recettes publicitaires. Cependant, ce modèle de financement est de nos jours en en déclin en raison de l’avènement des nouveaux médias suite à l’émergence de Google, Facebook et YouTube qui offrent différentes options publicitaires pour la même audience que vise les médias traditionnels.

Cet état des lieux a par la suite forcé les médias traditionnels à expérimenter différentes stratégies de transformation numérique afin de mieux cibler leurs audiences pour générer plus de revenus dans le but d’assurer la viabilité de leurs médias dans le processus de collecte et de dissémination de l’information. La session consistera à évaluer l’impact des géants de la technologie sur les revenus publicitaires des organes de presse et visera à explorer nombres de stratégies numériques ainsi que de nouveaux modèles efficaces pour assurer la viabilité financière des médias.

La session sera animée par les panelistes suivants :

Olave Orawo est de nationalité Kenyan et stratégiste en marketing numérique. Elle dispose d’une vaste expérience dans l’industrie des médias et occupe actuellement le poste de directrice marketing au sein de Mdundo Ltd, l’une des plus grandes entreprises de promotion de la musique Africaine. Olave est spécialisé dans la production de contenu et en stratégie marketing. Par le biais de son travaille, elle a contribué à l’amélioration de la visibilité pour plusieurs marques locales et internationales.

Olave Orawo est responsable de la création et du fonctionnement des sessions de Mdundo qui portent sur les informations et les blogues uniquement dédies à l’actualité le divertissement musical en Afrique.

Léonce Gamaï est un journaliste béninois, co-fondateur et Manager Général de Banouto (www.banouto.info), un media en ligne d’actualités, d’investigation et de grands reportages, basé au Bénin. Sous son leadership, Banouto est devenu en l’espace de trois ans le meilleur pure player d’information au Bénin, avec plusieurs prix en journalisme d’investigation et la participation à plusieurs programmes compétitifs de développement des médias. En 2018, il est sorti major du programme «Journalisme pour le Développement », mis en œuvre par la région Afrique de la Banque Mondiale, ESJ Lille et CESTI Dakar.

Léonce Gamaï donne des cours à l’université sur les thématiques relatives au fake news, au fact-checking, à la liberté de presse, et aux normes et pratiques du journalisme à l’ère du web. Il fut d’ailleurs membre du panel de 12 experts ayant analysé le paysage médiatique béninois dans le cadre de l’élaboration du Baromètre des Médias Africains Bénin 2018 par la Friedrich Ebert Stiftung (FES).

Sena Quarshie a rejoint Ringier Africa basé au Ghana en 2014 pour démarrer les activités de Pulse.com.gh. Sena a depuis lors travaillé au sein des différentes unités commerciales de Ringier Africa et est actuellement directeur de la stratégie numérique, responsable du marketing numérique et du développement des activités commerciales. Sena est une personne créative, avec près d’une décennie d’expérience dans les médias, la publicité et industries connexes. Sena a travaillé dans la communication et la gestion de marque, il a été jusqu’à récemment le chef de Play Studio Ghana, la branche créative de Ringier Africa Digital Publishing (RADP) qui est à l’avant-garde de l’excellence dans le domaine du business au Ghana.

Rodney Sieh est le fondateur, rédacteur en chef, et directeur de publication de Front Page Africa, l’un des organes de presse les plus respectées d’Afrique basé au Libéria. En 2019, Sieh a reçu le prix international de la liberté de la presse. En 2014, il a été nommé parmi les «100 héros de l’information» de Reporters Sans Frontière et son organe de presse, Front Page Africa, a reçu le prix de TV5 Monde pour la liberté de la presse.

Cérémonie de Remise des Prix d’Excellence

La Cérémonie de Remise des Prix d’Excellence visera à célébrer les journalistes dont le travail impact des vies à travers l’Afrique de l’Ouest sera organisé le 14 Novembre 2020.

Vingt (20) candidatures ont été présélectionné sur 720 reçus à travers l’Afrique de l’Ouest. Les gagnants des prix par catégories seront annoncés lors de la cérémonie.

Vous pouvez participer aux discussions de la conférence ainsi qu’à la cérémonie de remise des prix d’excellence en vous inscrivant ici. Vous pouvez également suivre l’évènement sur nos pages Facebook, twitter, et YouTube.

 

 

 

 

 

 

Partagez cette histoire!

Histoires liées