Côte d’Ivoire alerte : Les journalistes brutalisés par les gardes présidentielles