ALERTE Mali : Kidal reste toujours un endroit dangereux pour les journalistes