WAMECA 2022 : Présentation des membres du jury

La MFWA a le plaisir d’annoncer le jury de l’édition de 2022 de la Conférence et des Prix d’excellence des médias d’Afrique de l’Ouest.

Le jury composé d’experts des médias distingués et expérimentés dans le domaine des médias en Afrique, aura pour mission, l’évaluation et la présélection des candidatures remarquables, ainsi que le choix des grands gagnants des différentes catégories de la 6ème édition des Prix d’excellence des médias d’Afrique de l’Ouest. La cérémonie de remise de prix aura lieu le 22 octobre 2022, le 22 octobre 2022, à l’hôtel Alisa d’Accra, au Ghana.

Vous trouverez ci-dessous les profils des juges :

Catherine Gicheru – Kenya

Mme Gicheru est une lauréate du programme Knight Fellowship du Centre international pour les journalistes (ICFJ). Dans le cadre de la pandémie de COVID-19, elle a fondé l’Africa Women Journalism Project (AWJP). Ce programme réunit des femmes journalistes et des analystes de données pour produire une couverture des questions de santé, de genre et d’économie qui ne sont pas suffisamment couvertes par les médias, en s’appuyant sur des données. Mme Gicheru dirige une équipe de rédacteurs, de mentors, de spécialistes des données et de graphistes qui travaillent avec des femmes journalistes dans huit pays : Afrique du Sud, Ghana, Kenya, Nigeria, Ouganda, Tanzanie et Sénégal.

Lors de sa participation au programme Knight, Gicheru a dirigé un réseau panafricain de journalisme de données pour les femmes, WanaData (« filles des données » en swahili), un projet développé dans le cadre d’un partenariat entre l’ICFJ et Code for Africa, l’une des principales organisations africaines de promotion du journalisme numérique.

Mme Gicheru est également la cofondatrice du premier site d’information kenyan de vérification des faits, PesaCheck. Elle a poursuivi la lutte contre la désinformation en partageant des techniques efficaces dans toute la région subsaharienne.

Rédactrice en chef fondatrice du journal Star à Nairobi, Mme Gicheru a également été la première femme rédactrice en chef du Nation Media Group, le conglomérat de médias le plus important et le plus influent d’Afrique de l’Est. Elle est lauréate du prix courage en journalisme de la Fondation internationale des femmes médias et a été désignée par le magazine New African comme l’une des 100 Africains les plus influents de 2018.

Mme Gicheru est membre du conseil d’administration du Reuters Institute for the Study of Journalism et siège également au conseil d’administration du Fonds d’investissement pour le développement des médias (MDIF). Elle est également membre du comité consultatif du Nigeria Media Innnovation Program, récemment lancé.

Gicheru est lauréate d’une bourse Nieman à l’université de Harvard, d’une bourse de journalisme de l’Institut Reuters à l’université d’Oxford et a reçu le prix du courage en journalisme de l’IWMF en 1992.

Hamadou Tidiane Sy—Senegal

Hamadou Tidiane Sy est le fondateur et directeur d’E-jicom, une école de journalisme, de communication et de médias numériques basée à Dakar. Il est également le fondateur de Ouestaf News (ouestaf.com), un média en ligne primé.

Tidiane Sy est un journaliste sénégalais chevronné, désormais principalement actif en tant que formateur et consultant en journalisme dans toute l’Afrique. Il a travaillé pour de grands médias, notamment la BBC, l’AFP (Agence France Presse), Global Radio News, Channel Africa, etc. Tidiane est également impliqué dans les activités du réseau d’investigation ouest-africain « CENOZO » au sein duquel il rédige des reportages d’investigation.

En tant que reporter, Tidiane a largement couvert l’Afrique, plus particulièrement l’Afrique de l’Ouest, et a mené de grandes enquêtes, dont le point culminant a été sa participation aux projets mondiaux « Panama Papers », « the Swissleaks » et « Fatal Extractions. » Il est reconnu comme un innovateur social dans le domaine des « informations et de la connaissance » par les fondations Ashoka et Knight. Il est également membre du conseil d’administration de Cenozo et d’Africa Check.

Reyhana Masters-Smith—Zimbabwe

Reyhana MasterSmith est une consultante zimbabwéenne expérimentée et distinguée dans le domaine des médias et de la communication. Elle a travaillé comme reporter, rédactrice, formatrice et chercheuse dans le domaine des médias pour de nombreuses organisations locales et internationales.

Reyhana a été rédactrice en chef de So This Is Democracy, une revue de l’Institut des médias d’Afrique australe (MISA) qui analyse le paysage politique et économique et les cadres politiques des médias en Afrique australe. Elle a également travaillé en tant que rédactrice et créatrice de contenu pour le site web régional et le portail de communication de MISA.

Pendant de nombreuses années, elle a travaillé comme rédactrice en chef adjointe du Daily News, le premier quotidien privé créé au Zimbabwe en 1999, et comme modératrice du Baromètre africain des médias, un outil analytique qui mesure l’environnement médiatique national sur le continent africain.

Reyhana MasterSmith est actuellement rédactrice régionale pour l’Afrique subsaharienne de l’Échange international de la liberté d’expression (IFEX) et présidente de l’Information for Development Trust, un centre médiatique de journalisme d’investigation qu’elle a cofondé.

Selay Marius Kouassi, PhD – Cote D’Ivoire

Selay Marius Kouassi est un journaliste d’investigation renommé et primé, un formateur en médias et un professeur.

Au fil des ans, ses travaux ont incité les organisations de la société civile et les dirigeants mondiaux à agir tout en demandant des comptes aux dirigeants politiques dans toute l’Afrique.

Selay a lancé l’enquête transnationale sur le « commerce équitable » du chocolat. Pour cette enquête initiée par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) et intitulée « The Fair-Trade Chocolate Rip-Off », il a rejoint l’équipe du Swiss Leaks Project, afin de retracer les milliards de dollars perdus chaque année en Afrique dans l’industrie du chocolat.

Selay a travaillé avec plusieurs médias internationaux, dont The Guardian, DPA (agence de presse allemande), SABC (South African Broadcasting Corporation) et BBC.

Il est formateur à temps partiel pour « Wealth of Nations », un programme de la Fondation Thomson Reuters visant à enquêter sur les abus fiscaux et les flux financiers illicites en provenance et à destination de l’Afrique.  Il est également cofondateur et membre de l’AIPC (African Investigative Publishing Collective) et membre du FAIR (Forum for African Investigative Reporters).

Joseph Warungu—Kenya

Joseph Warungu est un consultant et formateur dans le domaine des médias et de la communication, qui possède 30 ans d’expérience dans le journalisme international. Il a dirigé le département des actualités africaines de la BBC et est un ancien stagiaire du programme Knight du Centre international des journalistes. Il a beaucoup voyagé en Afrique, travaillant comme journaliste, formateur et modérateur de débats publics à la radio et à la télévision.

Il est spécialisé dans la formation à la gestion des médias et dans le renforcement de la capacité des médias à raconter des histoires approfondies et convaincantes sur des questions de développement telles que la santé, l’éducation, les affaires et la technologie. Il a dirigé l’African Story Challenge, une compétition à l’échelle continentale visant à inspirer et à soutenir les médias africains pour qu’ils relatent davantage et de manière plus efficace des histoires sur les questions de développement.

Warungu dirige également Top Story, un programme national de mentorat pour les jeunes journalistes au Kenya, qui prend la forme d’une émission de télé-réalité populaire.

Partagez cette histoire!

Histoires liées