Femi Falana

Femi Falana, ancien président de l’Association du Barreau de l’Afrique de l’Ouest (WABA), a été  à l’avant-garde de la défense des journalistes et autres défenseurs des droits humains en Afrique depuis plus de deux décennies. Il a défendu et obtenu des victoires pour des dizaines de journalistes et des militants des droits de l’Homme devant les tribunaux du Nigeria et la Cour de Justice de la CEDEAO.

En 2008 et 2010, il a obtenu des victoires historiques à la Cour de Justice de la CEDEAO contre le gouvernement gambien pour les journalistes gambiens, Musah Saidykhan et Chief Ebrima Manneh respectivement. Saidykhan a été sujet à de graves tortures tandis que Manneh a été victime d’une disparition forcée.

Falana est actuellement avocat pour le journaliste et fondateur du journal en ligne Sahara Reporters, Omoyele Sowore, et  qui est détenu par les autorités nigérianes. Plus tôt cette année, il a obtenu la libération de Jones Abiri, rédacteur en chef et éditeur du journal The Source, qui était détenu par le Service de sécurité de l’État (SSS) du Nigeria depuis 2016.

En reconnaissance de ses qualités exceptionnelles et de son dévouement à l’égard des droits de l’homme et du droit pénal, M. Falana a reçu le prix commémoratif Bernard Simons de l’International Bar Association en 2008. Il a été l’un des principaux orateurs au cours des conférences de la Cour de Justice de la CEDEAO et lors de nombreuses autres rencontres juridiques internationales.