Togo

Togo FlagLe Togo fait commune avec le Ghana, le Benin, le Burkina Faso au nord et le Golfe de Guinée au sud. Sa capitale est Lomé. Environ, Togo couvre une superficie de 57000 kilomètres carrés (22000 miles) avec une population de 6.7million. Le Togo a acquis son indépendance de la France en 1960. En 1967, Gnassingbé Eyadéma a réussi à réaliser un coup d’état pour devenir président. Jusqu’à sa mort en 2005, Eyadéma était le chef le plus ancien dans l’histoire africaine, ayant été président pendant 38 ans. En 2005, son fils Faure Gnassingbé a été élu président pour lui succéder.

Aperçu de l’environnement des médias et la liberté d’expression

La situation des médias au Togo n’a pas changé. En dépit du surgissement des journaux et des stations de radio, l’observation générale est qu’il n’existe pas vraiment des entreprises de médias.

Il y’a une trentaine des journaux hebdomadaire réguliers et quelques qui sont devenu des journaux quotidiens.  D’autres journaux hebdomadaires parus trois fois par semaine tandis que le journal Golfe Info qui parut trois fois par semaine est devenu un hebdomadaire pour des raisons financière. Il y’a plus de 80 stations de radio privée, 11 stations de télévision (une publique, quatre religieuses et les restes sont commerciales.)

 Depuis 2005, le gouvernement Faure Eyadéma, avec le soutien de la communauté international, a ouvert aux médias. Les violations graves de la liberté d’expression sont maintenant beaucoup moins fréquentées. L’organe de régulation des médias, la Haute Autorité de l’audiovisuelle et de la communication (HAAC) a été renforcé. Les autorités n’appellent plus sur la police ou le procureur de résoudre leurs désaccord avec le média mais l’autocensure reste un réflexe de survie même si elle a rien de comparable avec ce qui se passait avant.

La HAAC est un organisme de régulation des médias établi par la constitution du Togo, et largement contrôlé par l’Etats. Il y’a aussi un organe d’autorégulations Observatoire Togolais des Medias et un certain nombre d’associations notamment : Union des journalistes indépendants Togolais (UJIP), le Conseil National des Patrons de presse (CONAPP) ET Journalistes pour les droits humains.

Le Cadre de Régulation Juridique pour l’Opération des Médias

Le cadre de régulation juridique pour le media à la République du Togo est gouverne par les suivants:

  • La constitution du Togo
  • L’éthique et la déontologie de la presse et de la communication.

Le travail de la MFWA au Togo

La MFWA a mené la surveillance des droits des média, le renforcement des compétences pour le media et les interventions sur le développement de médias au Togo depuis les quinze dernières années. La MFWA a énormément contribué à la réalisation des conditions améliorées au domaine de la liberté de la presse et la libre expression.

La MFWA continue de surveiller la violation des droits des médias au pays.  Les engagements futurs de la MFWA au Togo vont fortement se concentrer sur le développement des medias pour la gouvernance participative et responsable ; le plaidoyer des droits numériques afin de améliorer la liberté en ligne et la consolidation démocratique.