Mali

Mali

 Mali est l’un des plus pauvres pays du monde. La démocratie et la stabilité sociale relative depuis les années 1990 a donné la croissance économique rapide de pays d’Afrique de l’Ouest. Pendant plusieurs décennies après- accession à l’indépendance de la France en 1960, le Mali subi plusieurs coup d’Etat et la dictature militaire de 23 ans jusqu’à des élections démocratiques en 1992.

Au Mali, le Higher Council for communication (CSC), the National Committee on Equal Access to the State-owned Media(CNEAME) fondé le 6 janvier, 1993, et le Media Ethics Obserbvatory (ODEP) qui surveille des activités de la presse.

Le Higher Council for communication a été créé sur les recommandations d’une conférence nationale qui a été suivi la chute de la Deuxième République. Il est responsable pour le droit du public à l’information. Le CSC qui a été créé le 24 décembre, 1992 est compose de 9 membres.

Cadre réglementaire juridique pour le fonctionnement des médias

Le cadre juridique du media à la république du Benin est gouverné par les lois suivantes:

  • Loi 92-038/AR-RM du 24 décembre, 1992
  • Loi 93-001/AN-RM du 6 janvier,  1993
  • La première fondation pour la liberté de la presse est la constitution malienne (promulguée par le décret N°92-037/P-CTSP du 25 février, 1992), qui reconnait et garantit la liberté d’expression de la presse.

Le travail de la MFWA au Mali

 La MFWA  effectuait  la surveillance et le rapportage des droits de médias, le renforcement de compétence, et interventions de développement du media au Mali pour les dernières quinze années. L’organisation a commencé à travailler au Mali pendant un moment où il y’avait la répression contre les medias et la liberté d’expression. Le travail de la  MFWA a énormément contribué à la réalisation  de l’amélioration des conditions actuelles de liberté de la presse et la liberté d’expression, en particulier après le coup d’Etat en 2013 et pendant la guerre.

La MFWA continue de surveiller les violations des droits des médias dans le pays. Les engagements futurs de la MFWA au Mali seront axés sur le développement des médias pour la gouvernance participative et responsable ; Internet et le plaidoyer / des droits numériques pour améliorer la liberté en ligne et la consolidation démocratique.