Bénin

benin-flag

Le Benin a obtenu son indépendance de la France en 1960. Il fait frontière commune avec le Burkina Faso, le Nigeria et le Togo. Le Benin est considéré comme l’un des pays démocratiquement stable dans la région d’Afrique de l’Ouest. Même si le Benin a connu des croissances économiques au cours de ces dernières années, il se classe toujours parmi les pays les plus pauvres au monde. Le pilier de son économie est le commerce avec le Nigeria et l’exportation du coton.

Aperçu de l’environnement des médias et de la liberté d’expression

La liberté d’expression et la liberté des médias continuent de s’améliorer au Benin malgré un précédent record de la suppression et de la violation des droits des médias. Les principaux problèmes/défis actuels rencontrés dans le domaine des médias portent sur les faiblesses des normes professionnelles, la faiblesse des capacités de gestion, la faiblesse des institutions de formation et la faible capacité logistique. Il y’a aussi l’influence gouvernementale et le contrôle sur les médias (les medias publics/d’état en particulier).

Les institutions de régulation au Benin constituent l’organe régulateur constitutionnellement établi- La Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC)- qui est largement contrôlé par le gouvernement. Il y a aussi un organisme d’autorégulation ; l’Observatoire de la Déontologie et de l’Ethique dans les Médias (ODEM), et un nombre d’associations professionnelles notables, parmi eux on peut citer : Union des Professionnels des Médias du Benin (UPMB),  le Syndicat Nationale pour les Professionnels des Médias du Benin (SYNAPRMEB), Syndicat des Travailleurs de Médias du Benin (SYNTRA-Media) et Syndicat National des Professionnels de la Presse Privée (SYNAPROP-Benin).

Le cadre de régulation juridique pour l’opération des médias

Le cadre de régulation juridique pour les médias à la République du Benin est gouverné par les textes de lois suivants:

  • Loi 92–32 du 11 décembre 11, 1990 promulguant  la Constitution de la République du Benin;
  • Loi 60–12 du 30 juin, 1960 sur la liberté de la presse;
  • Ordre No. 69–22 Pr/MJL du 4 juillet, 1969, liée à la propagation, la publication, la radiodiffusion et la reproduction des fausses nouvelles susceptibles à troubler l’ordre public;
  • Loi 97–010 du 20 aout, 1997 sur la libéralisation du paysage de la radiodiffusion avec des dispositions pénales sur les infractions commises dans les médias imprimés et électroniques ;
  • La déontologie professionnelle des medias;
  • Etablissement de la Loi No. 92–021 du 21 aout, 1992 sur la Haute Autorité de l’audiovisuel et de la communication, modifiée par établissement de la loi No. 93-018 du 27 avril, 1994;
  • Décret No. 2000-55 du 14 février, 2000 sur le mandate, l’organisation et l’opération du ministère chargé de la communication;
  • Plusieurs décisions de la HAAC concernant l’attribution des fréquences aux opérateurs de stations de radio et de télévision;
  • Décret n ° 2003-299 du 19 Août 2003 en l’approbation des règles et règlements de L’Office National d’Imprimerie et de Presse  (ONIP(ONIP) ;
  • Décret n ° 2005-252 du 6 mai, 2005 sur l’approbation des règles et règlements du service de l’Office de Radiodiffusion et Télévision duBénin (ORTB)
  • Décret n ° 2005-790 du Décembre 2005 relatif à l’approbation des règles et règlements de l’Agence de Nouvelles Bénin.

Le travail de la MFWA au Benin

La MFWA a mené la surveillance des droits des média, le renforcement des compétences pour les médias et les interventions sur le développement de médias au Togo depuis les quinze dernières années. L’organisation a commencé à travailler au Benin au moment où il y avait la fermeture des médias et la suppression de la libre expression. Entre 2009 et 2012, par exemple, la MFWA a dirigé avec succès la mise en œuvre d’un projet sur le développement des médias au Benin financé par DANIDA. Le travail de la MFWA a énormément contribué  à de meilleures conditions dans le domaine de la liberté de la presse et la libre expression dans le pays.

La MFWA continue à faire le suivi des violations des droits des médias dans le pays. Les engagements futurs de la MFWA au Benin vont se concentrer sur le développement des médias pour la gouvernance participative et responsable et la promotion des droits numériques en vue d’améliorer la liberté en ligne et la consolidation démocratique.